La Ville, mon chaos, mes cris, ma foule.

Le Désert, mon silence,
mon harmonie, ma plénitude.

Mes deux amours.

La création comme chemin, entre l’un et l’autre pôles ; la création comme navigation, ou traversée du désert, vers une terre inconnue, vers notre propre dépouillement. Qu’y a-t-il sous les mots, qu’y a-t-il sous le faire, qu’y a-t-il sous l’image ?

Le théâtre se trouve entre l’urgence de dire,

et l’urgence de se taire.

 

Rond LDEV

Le chemin

La compagnie Le Désert en Ville, créée en 2017 en Pays de la Loire et basée à Nantes, développe un théâtre éclectique dont les créations mêlent documents du réel, poésie, musique, danse, art sonore, art visuel, et recherches autour  de l’acteur-créateur. Elle crée des pièces originales, non basées sur des matériaux dramatiques pré-existants, et des  installations ; mène des médiations culturelles étroitement liées à son projet de création, notamment auprès de publics en marge. Chaque projet est une exploration qui se ramifie et se traduit à travers différentes matières, que la création théâtrale invite à chercher, et dire, avec elle ; afin que se dessine l’horizon d’une création plurielle. L’art vivant, pour la compagnie, est une façon de faire entrer en résonance pensées et actes poétiques, en ne cessant d’interroger l’âme humaine et les formes artistiques pouvant témoigner de ses profondeurs. Elle réunit l’ensemble de son travail dans une éthique poétique, tâchant de creuser un sillon.